Paste your Google Webmaster Tools verification code here

                 

Une révolte comme celle de 1968 pourrait-elle avoir lieu aujourd’hui ? Dans ce cas, quelles seraient les ornières à éviter pour que la révolution ne soit pas défaite ou récupérée ? En indécrottable utopiste qui s’assume, mais les pieds sur terre, Denis Langlois donne envie d’y croire. Le livre évoque un certain nombre de pistes pour qu’une révolution réussisse : le choix de la non-violence (« ne jamais oublier que notre violence ne serait pas meilleure que celle des autres »), celui d’un mouvement plutôt que d’un parti, d’un système fédéral avec des mandataires révocables et tournants. Il suggère d’éviter la clandestinité (qui s’oppose à la démocratie interne) et les avant-gardes, de boycotter le système électoral, de créer des alternatives qui préfigurent l’avenir sans se faire récupérer par le système. Un pamphlet enlevé qui se lit avec un certain plaisir.                                                                                                                                                                          G.G.

 

Partages 0