Paste your Google Webmaster Tools verification code here

« Panagoulis, le sang de la Grèce », (éditions SCUP), 2018.

Confluences Méditerranée., janvier 2019, article de Christophe Chiclet, "Panagoulis, le sang de la Grèce".

 

 » L’avocat Denis Langlois n’est pas à présenter. Combattant infatigable des droits de l’Homme depuis près de cinquante ans, il a eu la chance d’assister comme observateur judiciaire étranger au procès d’Alekos Panagoulis, héros de la résistance grecque contre la dictature de la junte des colonels (avril 1967-juillet 1974), qui tenta sans succès de tuer le colonel Papadopoulos le 13 août 1968 entre le cap Sounion et Athènes. En mai 1969, l’observateur de la Fédération internationale des droits de l’Homme Langlois est expulsé manu militari de Grèce. De retour à Paris il écrira le déroulement du procès auquel il a assisté et le publiera chez Maspero six mois plus tard.

Aujourd’hui les éditions SCUP republient in extenso le manuscrit d’alors, agrémenté d’une chronologie détaillée jusqu’à nos jours. On connaît surtout la vie de Panagoulis grâce à l’ouvrage de la grande journaliste italienne Oriana Fallaci avec qui il a vécu les dernières années de sa vie : Un homme, publié en 1979.

Arrêté sur les lieux de l’attentat raté, Panagoulis a été torturé avec une rare sauvagerie durant sa première puis deuxième détention. Il fut enfermé dans une cellule creusée spécialement pour lui, à peine plus grande qu’un cercueil. Nombre en auraient perdu la raison. Il n’a jamais cédé et après avoir été libéré grâce à la pression de l’opinion publique internationale, il a repris le combat (…)

Suite de l’article de Christophe Chiclet dans « Confluences Méditerranée« , numéro 107, hiver 2018-2019, présentant un dossier « Turquie : retour de l’autoritarisme ».

Revue Confluences Méditerranée, janvier 2019.

 

 

Partages 0